ZERO PHYTO 100% BIO

  jeudi 22 Mars   
20 H 15



Musique : Marion Vincent-Royol
Mixage son : Silvère Cheret
Animation : Ludovic Caillot
Voix off : Silvère Cheret
Villes : Versailles - Grande-Synthe – Langouët – Laurenan – Miramas – Paris - Sacquenay – La Bio d'
imaginée et réalisée par : Guillaume Bodin
Illustration : Isa Blangonnet
Graphisme : Bon pied bon oeil
Distribution : Amétis - Dahu Production

Site officiel


 Avec 



 Synopsis 

Les cantines biologiques se développent presque aussi rapidement que l'arrêt des pesticides dans les communes françaises. Des femmes et des hommes agissent pour des paysages en transition au travers d'initiatives vertueuses !


 Anecdotes 

NOTE D'INTENTION
Guillaume Bodin, réalisateur

Les trois associations partenaires m'ont sollicité fin 2015 pour réaliser de courtes vidéos pour la campagne " Zéro Phyto 100% Bio " afin d'accompagner les élus, les communes et les citoyens dans la transition.
Je leur ai rapidement proposé un documentaire à destination du cinéma, car je trouve que les salles deviennent de réels lieux d'échanges d'expériences permettant de débattre et de construire le monde de demain. Symboliquement, le fait de se déplacer au cinéma pour voir un documentaire a un impact important sur le rapport à l'image et sur les discours distillés dans mes films.

GUILLAUME BODIN

Vigneron en bio et en biodynamie avant d'être cinéaste, Guillaume est aujourd'hui réalisateur, producteur et distributeur de ses propres documentaires. Pour lui, l'image animée est l'un des meilleurs moyens d'accompagner le changement de paradigme.

INTERVENANTS

CHRISTINE VIRON
La Bio d'Ici en Savoie
À la tête d'une petite plateforme logistique basée à Chambéry faisant le lien entre les producteurs bio/locaux et la restauration collective.

CATHY BIASS-MORIN
Ville de Versailles
Responsable des espaces verts qui a permis l'arrêt des pesticides sur l'ensemble de la ville et qui incite les autres collectivités à le faire.

DAMIEN CARÊME
Maire de Grande-Synthe
Cette ville, plutôt connue pour son camp de migrants, laisse place à la nature et aux jardins partagés pour le bonheur des habitants.

JACQUES CAPLAT
Agronome & Ethnologue
Entre deux conférences il écrit des livres, édités chez Actes Sud, prouvant que l'agriculture biologique peut nourrir l'humanité !

BRIGITTE ALLAIN
(Députée de Dordogne)

DENIS LAIRON
(Directeur de recherche émérite à l'INSERM)

MARIA PELLETIER
(Présidente de Générations Futures)

OLIVIER DESMAREST
(Éleveur dans la Somme)

LES VILLES DE MIRAMAS, LANGOUËT, LAURENAN, PARIS AINSI QUE D'AUTRES TÉMOIGNAGES...

XAVIER DENAMUR
Restaurateur Parisien très présent dans les médias, il est toujours à l'affut des décisions politiques qui impactent les générations futures.

ÉDOUARD CHAULET
Maire de Barjac, Dix ans sont passés depuis le documentaire " Nos enfants nous accuseront " mais il continue de résister dans son petit village gardois.

GILLES PÉROLE
Adjoint au Maire de Mouans-Sartoux L'une des trois villes françaises à avoir une régie agricole pour produire localement ses légumes, un modèle à reproduire.




 Quelques mots 

Après Insecticide mon Amour, le réalisateur Guillaume Bodin résente Zéro phyto 100 % bio, son nouveau documentaire en association avec Générations Futures, Bio Consom'acteurs et agir Pour l'Environnement !

Une enquête passionnante sur plusieurs communes françaises
qui n'ont pas attendu l'entrée en vigueur le 1er janvier 2017 de la loi Labbé interdisant
l'utilisation des pesticides dans les espaces publics pour changer leurs pratiques.

Ce film met aussi en avant les pionniers de la restauration collective biologique et
leurs partenaires : associations, entreprises, agriculteurs, ingénieurs, artisans,
qui ensemble contribuent à l'amélioration de la qualité des repas dans les collectivités.

Conscients de leurs responsabilités en termes de santé publique et d'environnement,
ces acteurs de terrain ne livrent pas de solutions toutes prêtes,
mais décrivent plutôt les étapes qu'ils ont franchies pour mener à bien leurs projets.

REALISATIONS PRÉCÉDENTES

LA CLEF DES TERROIRS
Entre passion et poésie, ce film documentaire retrace la vie de vignerons ayant choisi
de travailler au plus proche de la nature.
France | 2011 | 82 minutes | Couleur | Stéréo | Visa n°127.440
Réalisation - Production - Distribution par Guillaume Bodin (Amétis - Dahu Production)

INSECTICIDE MON AMOUR
Une enquête de plus de 2 ans autour du problème des traitements obligatoires aux
insecticides contre la flavescence dorée dans le vignoble bourguignon.

France | 2015 | 52 minutes | Couleur | Stéréo | Visa n°142.753
Réalisation - Production - Distribution par Guillaume Bodin (Amétis - Dahu Production)

EN COURS DE RÉALISATION

UNE SUITE DE LA CLEF DES TERROIRS
Les femmes dans un monde assez masculin racontent le rapport entre le vin produit en agriculture biodynamique
et la féminité. Portraits de quatre vigneronnes de talents en Italie, en Suisse et en Ardèche.
Le tournage a commencé en 2014 et devrait se finir en 2018. Sortie prévue en 2019.

UN FILM D'ALPINISME AU FÉMININ
Marion est Guide de Haute-Montagne à Chamonix et fait partie de l'élite française.
Son portrait ainsi que le décor du Massif du Mont-Blanc ponctue l'histoire d'une femme
haute en couleur avec de grandes convictions féministes !
Début du tournage en 2018. Sortie prévue en 2020.





 L'avis de la presse 

L'Humanité - Alexandra Chaignon
De Miramas à Grande-Synthe en passant par Versailles, Mouans-Sartoux, Chambéry et Barjac, ce film d'utilité publique montre comment les acteurs de terrain ont franchi les étapes pour mener à bien leurs projets.

Libération - Jacky Durand
Entre road-movie et état des lieux, ce film donne à voir des femmes et des hommes pour qui cantines biologiques et arrêt des pesticides dans les communes s'inscrivent dans une réflexion et une stratégie globale sur l'avenir de notre boire et de notre manger, de l'agriculture et l'environnement.

Le Figaroscope - La Rédaction
Sous-titré «Des cantines bio et des villes sans pesticides», ce film s'appuie sur les témoignages de citoyens et d'élus qui œuvrent en faveur de la préservation de la nature. Militant, informé, il intéressera d'abord les écologistes dans l'âme.

Télérama - Jérémie Couston
Dix ans après Nos enfants nous accuseront, de Jean-Paul Jaud, enquête anxiogène sur l'omniprésence de pesticides dans notre alimentation, l'ancien vigneron Guillaume Bodin est parti faire le tour de France des communes qui ont banni la chimie de leurs cantines et de leurs espaces verts. Pour prouver, dans la joie, qu'il est toujours possible d'offrir à ses administrés une agriculture biologique et une eau dépourvue de résidus de produits phytosanitaires, en suivant l'exemple de Versailles, Miramas, Grande-Synthe, Langouët. Et sans surcoût : seule compte la volonté politique (de droite comme de gauche). « Nourrir, c'est aimer », affirme le maire communiste de Barjac, Edouard Chaulet, déjà héros du film de Jean-Paul Jaud, à propos de sa cantine pionnière dans le bio, avant d'appeler ses pairs à être « insoumis à l'austérité ». On ne peut qu'approuver une parole si sage et un film si judicieux.

Le Nouvel Observateur - Xavier Leherpeur
Le documentariste Guillaume Bodin part à la découverte de diverses communes françaises qui, bien avant la législation désormais en cours, ont mis en place une politique environnementale excluant tout recours aux pesticides. Un noble combat servi ici par un film réalisé comme un clip promotionnel pour politicien en campagne. Soit une scolaire alternance de témoignages auto-congratulateurs et d'images bucoliques d'une nature ayant retrouvé ses droits. Un documentaire à voix unique auquel manque une vraie distance objective.

La Croix - Marinne Lamoureux
AU CINÉMA. Sorti en salles le 31 janvier, le documentaire « Zéro phyto, 100 % bio » nous emmène dans un tour de France des cantines bio et des villes sans pesticides. Inspirant.

On est d'abord frappé par la diversité: des lieux, des paysages, des projets. Dans son dernier documentaire, sorti au cinéma le 31 janvier, Guillaume Bodin nous emmène dans un tour de France des villes qui ont su renoncer aux pesticides et des cantines qui misent sur le 100 % bio. Un tourbillon de verdure, de beaux espaces et d'initiatives écologiques qui donne à penser et à respirer. C'est l'autre grande qualité du film de Guillaume Bodin – déjà réalisateur de « La clef des terroirs » et d'« Insecticide, mon amour »: axé sur l'exemplarité, mais aussi la conviction profonde des Français impliqués dans ces évolutions sociétales, le documentaire est inspirant. Il donne envie de se retrousser les manches, près de chez soi.

Des jardins de Versailles à Grande-Synthe

Le voyage commence au potager du roi, à Versailles. Au pied de l'imposant château, les jardins déroulent une géométrie ondulante et colorée, portée par de très belles vues aériennes, qui sont un des fils rouges du fi

Pas de recette toute faite mais des Français impliqués

Pour se passer de ces béquilles chimiques, qui polluent nos cours d'eau et nos assiettes, pas de recette toute faite. Ni de copié-collé possible, comme le rappelle un de ces acteurs du changement. À chaque territoire ses méthodes, ses solutions, son enthousiasme.
De la fourche à la fourchette

Mais c'est bien l'intérêt de la démarche: échanger, retrouver du lien, impliquer divers métiers, de la fourche à la fourchette. ne fois convaincue, la population des villes engagées dans le zéro pesticide prend conscience de tout ce qui se joue derrière: une meilleure santé, la sensibilisation des enfants dès leur plus jeune âge, un environnement préservé, souvent de nouveaux emplois.

Et si le documentaire compte quelques longueurs et en découragera certains par une certaine austérité, le propos de fond, et sa démonstration, gardent toute leur pertinence.


Première - Christophe Narbonne
Oui, en France, il est possible de manger bio pour moins cher ! Intéressante initiative que celle de Guillaume Baudin d'aller à la rencontre des municipalités qui mettent en place des cantines bio se passant de pesticides. Sur la forme, hélas, le documentaire juxtapose les témoignages de manière très austère.



Association IRIS – Saison 2017-2018–
www.cine-iris.com - contact@cine-iris.com
Programmation et animation des films du jeudi soir (projections en V.O)
Festival 'Faites des courts'- ciné goûter/pizza pour les enfants
Un projet « Autour de l'animation » - Partenariat avec d'autres associations
Merci à tous pour votre soutien.
Evenements
Ciné goûter
liens
Galerie de photos
Programmes
Archives
Qui sommes nous ?
Contacts