WILDLIFE Une saison en enfer

  jeudi 24 Janvier   
20 H 15


Semaine de la critique Cannes 2018 Film d'ouverture

Directeur de la photographie : Diego Garcia
Productrice : Alex Saks,Riva Marker,Riva Marker
Co-scénariste : Zoe Kazan
Producteur : Oren Moverman
Monteur : Natt Hannam
Réalisateur et co-scénariste : Paul Dano
Distribution : ARP Sélection

Site officiel


 Avec 

» Carey Mulligan - Jeanette Brinson» Ed Oxenbould - Joe Brinson» Bill Camp - Warren Miller
» Jake Gyllenhaal - Jerry Brinson


 Synopsis 

RÉSUMÉ
Dans les années 60, Joe, un adolescent de 14 ans regarde, impuissant, ses parents s'éloigner l'un de l'autre.
Leur séparation marquera la fin de son enfance.


 Anecdotes 

Note d'intention

J'ai toujours su que lorsque je réaliserais des films, j'aborderais le sujet de la famille.
J'ai grandi dans une famille où il y avait autant d'amour que de turbulences. Alors, lorsque j'ai découvert « Une saison ardente* », de Richard Ford, j'ai été sidéré par la façon dont ce roman examine cette dualité. Je l'ai lu plusieurs fois, effrayé, perturbé, et excité de ressentir une telle intimité avec ce texte.
J'ai passé une année entière à en rêver. Et puis un jour, j'ai eu la vision de la dernière scène, l'image finale de ce que pourrait être mon film. C'est cette image qui m'a donné le courage de me lancer.
J'ai donc contacté Richard Ford, afin de m'assurer les droits du livre, et sa réponse fut un immense cadeau : « Je vous suis très reconnaissant pour l'intérêt que vous portez à mon livre » m'a-t-il répondu, « mais je voudrais aussi vous prévenir d'une chose, en espérant que cela puisse vous encourager : mon livre est mon livre, votre film celui que vous allez faire est votre film. Votre fidélité de cinéaste à mon histoire ne m'intéresse pas. Définissez vos propres valeurs, vos objectifs, vos moyens, détachez-vous du livre, afin qu'il ne vous freine pas ». Ses mots m'ont donné la force de me lancer dans l'écriture avec ma compagne, Zoe Kazan.
Je souhaitais faire un film qui soit sobre et honnête. Je souhaitais que la réalisation soit guidée par l'image et les plans. Je voulais ne bouger la caméra que lorsque c'était absolument nécessaire. Je tenais à rester fidèle au sujet et à moi-même.
Voici un extrait des notes prises en 2013, alors que j'abordais l'écriture du scénario : « Je veux que ce film soit personnel. Je veux explorer des sentiments qui ont été les miens, à travers le personnage de Joe. Je veux m'interroger sur la famille et les rapports entre un enfant et ses parents. Je veux explorer la perte de l'espoir, la famille qui se décompose, mais qui finit néanmoins par survivre. Je veux comprendre comment, même lorsque les pires choses arrivent, nous parvenons à survivre. Nous pouvons encore être une famille. Nous ne serons sans doute plus jamais les mêmes, mais l'amour demeure. Et il nous reste nos vies à vivre. »
« Wildlife » c'est l'histoire d'un enfant qui voit ses parents changer et leur mariage se détériorer. Mais, tout en étant le témoin de leurs échecs, il doit apprendre à grandir. C'est l'histoire d'un passage à l'âge adulte pour les trois membres de cette famille : la mère, le père, le fils. Bien qu'il parle d'affrontement, de chagrin et de désillusion, le film est porté par l'amour.
Maintenant que le moment est venu de partager ce film, je constate que, comme le fait Joe, le héros de mon film, j'ai créé le portrait d'une famille, afin d'accepter et de pouvoir enfin lâcher prise.
Paul Dano - Éditions de l'Olivier, 1991


 Quelques mots 

Équipe technique

Paul Dano Réalisateur et co-scénariste

« Wildlife » marque le début de la carrière de Paul Dano en tant que réalisateur. C'est une adaptation du roman de Richard Ford, qu'il a co-écrit avec Zoe Kazan, sa compagne.

Paul Dano a tourné dans la série « Escape at Dannemora », réalisée par Ben Stiller, aux côtés de Benicio Del Toro.

Récemment, il est apparu dans « Okja » de Joon-ho Bong, en compétition à Cannes en 2017, aux côtés de Jake Gyllenhaal et Tilda Swinton.

En 2015, Paul Dano gagne le Gotham Independent Film Award en tant que meilleur acteur grâce à son rôle de Brian Wilson, le musicien des Beach Boys, dans le film « Love & Mercy » de Bill Pohlad. Il reçoit également une nomination pour un Golden Globe et un Film Spirit Award pour ce film.
La même année, Paul apparaît dans « Youth » de Paolo Sorrentino, sélectionné en compétition au Festival de Cannes.

En 2013, Paul Dano joue dans le film de Steve McQueen « 12 Years a Slave » et dans « Prisoners », de Denis Villeneuve.

En 2012, il joue dans « Looper », de Rian Johnson, dans « Ruby Sparks » de Jonathan Dayton et Valerie Faris et dans le film de Paul Weitz « Monsieur Flynn ».
En 2010, il joue dans le western de Kelly Richard « La Dernière Piste » et en 2009, il obtient le rôle d'Alexander dans le film de Spike Jonze « Max et les Maximonstres ».
En 2007, il est nommé pour un BAFTA dans la catégorie de meilleur acteur dans un second rôle, pour sa représentation des jumeaux Paul et Eli Sunday dans « There Will be Blood » de Paul Thomas Anderson, avec Daniel Day Lewis.
En 2006 il remporte un Critics Choice Award dans la catégorie Meilleur jeune acteur pour son rôle du frère muet dans « Little Miss Sunshine » de Jonathan Dayton et Valerie Faris.
Paul Dano avait 17 ans dans le premier film qui l'a fait connaître au cinéma : « Long Island Expressway (L.I.E.) » de Michael Cuesta. Ceci lui a valu un Independent Spirit Award comme meilleur premier rôle, et un Directors' Week Award comme meilleur acteur.

Dans sa filmographie on retrouve entre autres « Swiss Army Man » de Daniel Kwan et Daniel Scheinert, « For Ellen » de Kim So-yong, « Night and Day » de James Mangold, « The Good Heart » de Dagur Kari, « Gigantic » de Matt Aselton, « Cowboys & Envahisseurs » de Jon Favreau, « Hôtel Woodstock » de Ang Lee, « Girl Next Door » de Luke Greenfield, « Fast Food Nation » de Richard Linklater et « The Ballad of Jack and Rose » de Rebecca Miller.

Zoe Kazan co-scénariste

Zoe Kazan est actrice, dramaturge, et scénariste.

Elle vient de finir le tournage d'une série réalisée par les frères Cohen « The Ballad of Buster Scruggs ».

Elle est l'auteur de la pièce « After the Blast », mise en scène par Lila Neugebauer.
À la télévision, Zoe est apparue dans « The Deuce », la série HBO de David Simon, aux côtés de James Franco, et également dans « Bored to Death ». En 2015, elle est nommée aux Emmy awards pour son rôle dans la série HBO « Olive Kitteridge ».

En 2017, Zoe Kazan est à l'affiche de « The Big Sick » de Michael Showlater, qui lui vaut une nomination dans la catégorie meilleure actrice dans une comédie aux Critics Choice Awards.

En 2012, Zoe Kazan écrit et produit « Elle s'appelle Ruby », dans lequel elle joue également, aux côtés de Paul Dano. L'histoire est celle d'un écrivain en pleine crise d'inspiration qui crée un personnage féminin à qui il va donner vie. Ce film lui vaut une nomination pour un Independent Spirit Award dans la catégorie meilleur scénario.

En 2009, elle remporte le prix de meilleure actrice au Tribeca Film Festival pour son interprétation dans « The Exploding Girl » de Bradley Rust Gray.

Elle joue également dans « Les Noces Rebelles » de Sam Mendes, « Dans la Vallée d'Elah » de Paul Haggis, « La Faille » de Gregory Hoblit, « Les Vies Privées de Pippa Lee » de Rebecca Miller, « Orson Welles & Moi » de Richard Linklater, « La Dernière Piste » de Kelly Reichardt, « Pas si Simple » de Nancy Meyers aux côtés de Meryl Streep et Alec Baldwin, « In your Eyes » de Brin Hill, « The Pretty One » de Jenee LaMarque, « The Monster » de Bryan Bertino, « Our Band is Crisis » de David Gordon Green, « Et (beaucoup) plus si affinités » de Michael Dowse et « My Blind Brother » de Sophie Goodhart.

Zoe Kazan fait ses débuts au théâtre en 2006 dans la pièce « The Prime of Miss Jean Brodie ». Elle s'est également produite à Broadway dans « Come back, Little Sheba » de William Inge, « A Behanding in a Spokane » de Martin McDonagh et la reprise de « The Seagull » de Tchekhov, qui lui vaut une nomination pour un Drama Desk Award. En 2008, elle obtient le Clarence Derwent Award comme meilleur espoir féminin. À ce jour, c'est la seule actrice à avoir obtenu un Derwent Award trois années consécutives.

Parmi ses rôles au théâtre on peut noter « Things we Want » et « Clive », mis en scène par Ethan Hawke, la reprise de la pièce de Tony Kushner « Angels in America », dans lequel elle tient le rôle de Harper Pitt, « When we were Young and Unafraid » du Manhattan Theatre Club, ainsi que « 100 Saints you should know », qui lui vaut une nomination à la fois pour un Drama Desk Award et un Lucille Lortel Award en tant que meilleure actrice.

En tant que dramaturge, Zoe Kazan a mis en scène « Absalom », « We Live Here », « Trudy and Max in Love » et enfin « After the Blast ».

Alex Saks Productrice

Alex Saks est la directrice générale de June Pictures, une société de production indépendante créée en 2016, qui produit et finance des long-métrages et documentaires. Elle a produit tous les films actuels de June Pictures. Son film « The Florida Project » réalisé par Sean Baker avec Willem Dafoe, en compétition à Cannes, a remporté plusieurs prix aux AFI, National Board of Review et Critics Choice Awards.

En 2017, Alex Saks a produit trois films qui ont eu leur avant-première mondiale au Festival de Sundance : le documentaire « Joshua : Teenager vs. Superpower » de Joe Piscatella, qui a remporté le prix du public dans la catégorie du World Cinema Documentary , le thriller « Thoroughbreds » de Cory Finley avec Olivia Cooke et « Fun Mom Dinner » de Alethea Jones.

Oren Moverman Producteur

Oren Moverman est scénariste, réalisateur et producteur.

Il est le scénariste et réalisateur de « The Dinner » avec Richard Gere, Laura Linney, Steve Coogan, Chloë Sevigny et Rebecca Hall ; et « Time Out of Mind », avec Richard Gere, Ben Vereen, Steve Buscemi et Jena Malone, qui a remporté le prix de la critique au Festival de Toronto en 2014.

En 2013, il réalise également « Rampart » qu'il co-écrit avec l'écrivain James Ellroy, avec Woody Harrelson et Sigourney Weaver.

Il fait ses débuts en tant que réalisateur avec « The Messenger », qu'il co-écrit avec Alessandro Camon et obtient, en 2010, deux nominations aux Oscars en tant que meilleur scénario ainsi que meilleur acteur dans un second rôle pour Woody Harrelson. Il est nommé aux Independent Spirits Awards en 2010, pour le prix du meilleur scénario et celui du meilleur film. « The Messenger » était sélectionné au Festival de Berlin, où il gagne l'Ours d'Argent et le prix du meilleur scénario. Il obtient également le Grand Prix du Jury et le Prix International de la critique au Festival de Deauville. Par ailleurs, en 2009, Oren Moverman reçoit le Spotlight Award du National Board of Review comme meilleur premier film.

Il a également co-écrit « Jonction 48 » d'Udi Aloni, qui gagne le prix du public de la section Panorama au Festival de Berlin et au Tribeca Film Festival en 2016, « Love & Mercy» de Bill Pohlad, « Married Life » d'Ira Sachs, « I'm not There » de Todd Haynes, « Face » de Bertha Bay-Sa Pen et « Jesus' Son » de Alison Maclean.

En tant que producteur, il a notamment produit « Oppenheimer Strategies » de Joseph Cedar et « The Ticket » de Ido Fluk. Il a également été producteur délégué sur « Jonction 48 », « Love & Mercy », et « La Femme de Compagnie » de Anja Marquardt.

En 2018, il a produit « The Tale » de Jennifer Fox, « Monsters and Men » de Marcus Green ainsi que « Diane » de Kent Jones.

Riva Marker Productrice

Riva Marker est la présidente de Nine Stories, une société de production qu'elle a fondé avec Jake Gyllenhaal afin de produire des projets pour le cinéma, la télévision et le théâtre. Leur premier film était « Stronger » de David Gordon Green, découvert au Festival de Toronto.

Riva Marker a produit « Beasts of no Nation », le film de Cary Fukunaga avec Idris Elba.

Avec Nine Stories, Riva Marker a également produit la reprise de « Sunday in the Park with George » de Stephen Sondheim à Broadway, avec Jake Gyllenhaal et Annaleigh Ashford.

Nine Stories travaille au développement du prochain film de Denis Villeneuve, «The Son », à une adaptation d'un roman de Jo Nesbo, au prochain thriller de Luca Guadagnino « Rio » et à l'adaptation du thriller « Helicopter Heist » par Steve Knight.

Riva Marker a produit « Hello, My Name is Doris » de Michael Showalter, « La Famille Fang » de Jason Bateman avec Nicole Kidman et « The Kids are all right » de Lisa Chodolenko.

Diego Garcia Directeur de la Photographie

Issu de la Mexican Film School, Diego Garcia fait ses débuts au cinéma avec « Without » de Mark Johnson, puis avec « Fogo » de Yulene Olaizola. Il a travaillé avec de célèbres réalisateurs, tels que Apichatpong Weerasethakul (« Cemetery of Splendour ») et Gabriel Mascaro (« Rodéo »). Il a collaboré avec Carlos Reygadas sur « Where Life is Born » et avec Gabriel Mascaro sur « Overgod ».

Natt Hannam Monteur

Matthew Hannam est un monteur canadien qui travaille pour le cinéma et la télévision. Il a collaboré avec Guy Maddin, Denis Villeneuve, Brandon Cronenberg, Zal Batmanlij, Josh Mond, Trey Edward Shults et Paul Dano. Plus récemment, il a monté « It Comes at Night » de Trey Edward Shults et « Vox Lux », de Brady Corbet avec Natalie Portman et Jude Law.


 L'avis de la presse 

Le Canard Enchaîné - David Fontaine
En 1961, dans le montana, un jeune fiston voit ses parents se déchirer, son père, au chômage, partir combatre les feux de forêts et sa mère céder à une tout autre flamme...
Pour sa première réalisation, l'acteur Paul Dano tire un film nettement dessiné, de facture classique, d'un roman de Richard Ford, qu'il a adapté avec sa femme, la comédienne Zoe Kazan. Le thème du drame conjugal sur fond d'Amérique conformiste tout comme la ligne claire adoptée à l'écran rappellent « Les noces rebelles » 2009, de Sam Mendes. Carey Mulligan campe bien l'épouse qui se rebiffe, sans atteindre l'intensité de Kate Winslet dans ce dernier film. Un rôle à Oscar ?


Télérama - Jacques Morice
C'est le premier film de Paul Dano, un acteur singulier aux performances souvent marquantes (dans Prisoners, de Denis Villeneuve, notamment). Il avait le désir de passer derrière la caméra depuis longtemps pour retranscrire une part douloureuse de son ¬expérience vécue. Un livre l'a aidé. Son film est l'adaptation d'Une saison ardente, de Richard Ford, grand écrivain de la résignation et de la survie ordinaires, dont l'esprit imprègne ce film sensible, posé, où chaque personnage se débat dans un marasme. Confusion intérieure, chagrin, solitude, frustration, tous ces grands maux sont décrits par petites touches ou par aplats. L'influence de la peinture est sensible, et d'abord celle des toiles figuratives d'Edward Hopper, peintre du spleen lumineux, cité de manière pertinente et fluide. De la station-service enneigée à cette femme pensive à sa fenêtre en passant par la petite ville tranquille sous le ciel immense, Paul Dano décrit un monde où la beauté renvoie à un vide ouaté.
A une anxiété, aussi. Car le point de vue reste constamment celui de Joe, le fils (Ed Oxenbould, jeune acteur attachant, dégageant une intelligence discrète, découvert dans le récent thriller The Visit, de M. Night Shyamalan), adolescent éveillé, un peu renfermé peut-être, qui semble souvent plus mûr que ses parents. C'est un fils fragilisé, exposé à un danger qui vient de ses propres parents. Ils l'aiment mais règlent leurs comptes devant lui, le mettent trop facilement dans la confidence. Cette impudeur qui ne dit pas son nom est sans doute ce qu'il y a de plus sagace dans ce tableau d'une crise familiale au bord du drame. Où le lien surtout sportif avec le père s'étiole, où les frasques de la mère blessent le fils, et où la menace des incendies dans cette région majestueuse du Montana (filmée aussi, il y a peu, par Kelly Reichardt, dans Certaines femmes) se rapproche. La mise en scène de Paul Dano est soignée, rigoureuse, un peu scolaire, parfois. N'empêche : Wildlife exerce une forme d'emprise fascinante, suspension entre calme et tumulte, avec, finalement, la perspective d'un pardon.




Association IRIS Saison 2018-2019
www.cine-iris.com - contact@cine-iris.com
Programmation et animation des films du jeudi soir (projections en V.O)
Festival 'Faites des courts'- ciné goûter/pizza pour les enfants
Un projet « Autour de l'animation » - Partenariat avec d'autres associations
Merci à tous pour votre soutien.
Evenements
Ciné goûter
liens
Galerie de photos
Programmes
Archives
Qui sommes nous ?
Contacts